Conseil informatique du 04 février: Passer une commande par carte bleu sur Internet sans craindre les logiciels espions

Écrit par Philippe VERHAEGHE

     Si vous n'êtes pas certain que votre ordinateur ne contient pas de virus et/ou de logiciels espions, et que vous voulez passer une commande sur Internet avec votre carte bleu, le plus prudent est d'utiliser un CD Live d'Ubuntu.

     C'est un CD qui permet de démarrer votre ordinateur avec une version de base de Linux Ubuntu, sans toucher à  Windows installé dans votre machine.

     Vous démarrez dans un environnement issu directement du CD, et donc non modifiable et exempt de  virus et de logiciels espions.

     Vous pouvez accéder à internet, de la même manière qu'avec Windows, en utilisant le navigateur Internet Firefox.

     Une fois votre commande passée, vous éteignez votre ordinateur et redémarrez comme d'habitude avec votre Windows.

     A noter que si, comme moi, vous préférez Ubuntu à l'usage, rien ne vous empêche de changer définitivement en faveur d'Ubuntu, ou d'installer un multiboot permettant de démarrer de l'un ou de l'autre des systèmes d'exploitations au choix.

     Pour en savoir plus sur Ubuntu, c'est ICI

Conseil informatique du 03 février: Lire un périphérique de stockage mal débranché avec Linux

Écrit par Philippe VERHAEGHE
     Si vous avez  retiré un périphérique de stockage externe, USB ou autre sans prévenir le système d'exploitation, que ce soit sous Windows ou Linux, vous ne pouvez plus relire celui-ci sous Linux. C'est une sécurité car le système sait que le support est potentiellement défectueux.

Deux solutions pour relire vos données:

La bonne solution:
Se mettre dans un terminal
Taper sudo mount -t ntfs-3g /dev/Votre-Lecteur /media/Votre-Point-De-Montage -o force

Cà donne un truc du genre
sudo mount -t ntfs-3g /dev/hda1 /media/windows -o force

La moins bonne solution, mais plus facile si vous êtes novice sous Linux:
     Windows est beaucoup plus tolérant et lui ne s'offusque pas de l'arrachage d'un périphérique de manière imprévue. C'est pratique, même si ce n'est pas spécialement une bonne idée.
     Vous pouvez donc rebrancher votre périphérique dans un ordinateur sous Windows, le retirer correctement en prévenant le système d'exploitation, et du coup, plus de problème lors d'un prochain branchement sous Linux.

PS: Il semble que cela soit moins vrai avec la version actuelle de Linux Ubuntu Intrepid Ibex 8.10 qui a l'air aussi tolérant que Windows concernant les arrachages intempestifs de périphériques. N'en profitez pas trop et faites quand même un démontage dans les règles, car vous risquez toujours de perdre vos données

Conseil informatique du 01 février: Retirer un périphérique de stockage externe avec Windows

Écrit par Philippe VERHAEGHE
     Lorsque l'on souhaite retirer un périphérique de stockage externe, USB ou autre sous Windows (XP ou Vista), il ne faut pas le débrancher directement. Il est fortement conseillé d'utiliser l'option "Retirer le périphérique en toute sécurité" pour éviter de corrompre d'éventuelles données en cours de transfert ou d'abimer le système de fichiers du support.

     Vous devez passer par la barre des tâches en bas à droite, puis click gauche sur l'icône des périphériques externes (en vert et gris) et sélectionner votre périphérique dans la liste que s'affiche et le retirer.

Conseil informatique du 02 février: Retirer un périphérique de stockage externe avec Linux

Écrit par Philippe VERHAEGHE

     Lorsque l'on souhaite retirer un périphérique de stockage externe, USB ou autre sous Linux (Ubuntu ou Debian), il ne faut pas le débrancher directement. Il est fortement conseillé de le démonter pour éviter de corrompre d'éventuelles données en cours de transfert ou d'abimer le système de fichiers du support.

     De plus si vous retirer le périphérique sans le démonter, Linux ne l'acceptera plus au prochain branchement si vous ne faite pas des manipulations spécifiques.

     Lors du branchement, une icône apparaît sur le bureau. Pour démonter le périphérique, faite simplement un click droit sur cette icône et sélectionner « Démonter le volume »

Conseil informatique du 31 janvier: Lire les fichier Open Office Writer avec Word

Écrit par Philippe VERHAEGHE

     Si vous recevez des documents au format ODT (traitement de texte Open Office) et que vous utilisez Microsoft Word comme traitement de texte, vous ne pouvez pas les ouvrir naturellement.

Plusieurs solutions s'offrent à vous pour régler ce problème.

Vous pouvez :

1)  installer Open Office : Solution la plus simple, vous ne pourrez plus vous en passer...

Pour en savoir plus, c'est à l'adresse http://www.ai25.fr/formation-informatique/logiciels-libres-et-gratuits/90-suite-bureautique-gratuite-open-office.html

2) demander à vos contacts de vous envoyer des documents au format DOC (Word). Et oui Open Office enregistre très bien dans les formats de ses concurrents.

3) télécharger un petit convertisseur fourni par Microsoft afin de lire les fichiers ODT avec Word.

     Télécchargement ODF Add-in pour Word ici